Vendredi 10 décembre
— Alhambra — 20h —

Leila (UK)—WARP—

Véritable princesse de l’electronica onirique, Leila est l’une des plus proches musiciennes de Björk. Complice d’un certain d’Aphex Twin, elle est considérée comme l’une des artistes les plus novatrices de la musique électronique.

Touche-à-tout de génie issue d’une famille de musiciens d’origine iranienne (sa soeur Roya chantait en 1996 sur le magnifique « Londinium » du groupe Archive), la demoiselle a fui le désastre politique iranien au tournant des années 80, pour s’établir à Londres où elle étudie l’audiovisuel et fréquente les milieux électroniques. Ses multiples talents – musicienne, DJ, productrice – font d’elle une personnalité de choix pour Björk, qui l’embarque pour la tournée « Debut », puis « Post ». Leila devient alors la fidèle clavériste de la chanteuse islandaise et tourne également avec Galliano. Sa route croise celle de Richard D. James, aka Aphex Twin, qui signe en 1998 son premier album sur son label Rephlex Records : avec « Like Weather », Leila nous livre un opus monumental à la fois futuriste et lo-fi, tout autant abouti que distordu.

Après plusieurs années d’absence, elle rejoint l’écurie Warp en 2008 et signe le fascinant «Blood, Looms and Blooms» sur lequel elle collabore avec Terry Hall (The Specials) et Martina Topley Bird, ancien pygmalion de Tricky. Retour remarquable qui lui vaut d’être décrite comme « the best of what Britain has to offer in the cutting edge of music » par Gilles Peterson.

Artiste énigmatique et discrète, aux multiples influences, jazz, hip-hop, soul et les rythmes les plus étranges, cette bricoleuse aux doigts de fée fait partie des personnages de référence qui ont façonné l’underground électronique. Concert solo exclusif pour Présences Électroniques Genève !

 

http://www.myspace.com/leilaarab
Leila
Voir la video !